Lilith

Lilith

par Maria Morena pour Flor de Mujer

Lilith n’avait demandé qu’à être respecté. Non pas à être égale, puis que l’égalité n’existe même pas parmi les êtres du même sexe ou genre…

Nous sommes des semblables mais pas des égaux.

Oui, elle avait demandé à ne pas être soumise à son compagnon, mais à être dans une relation d’échange, de réciprocité et mutuellement consentante…

Elle avait refusé d’être traitée tel un morceau de chair, car consciente d’elle-même et de sa valeur, elle se savait mériter et avoir le droit à choisir et non pas à avoir à obéir à son compagnon, son semblable.

Lilith, aillant en elle les codes de la Déesse, était déjà consciente de la complémentarité des opposés, de la complétude qui réside derrière cette dualité masculin-féminin.

Ainsi, pour que cette complétude soit atteinte, il est besoin que chaque partie soit ancrée dans sa souveraineté.

Ça a l’air plutôt simple dit comme ça non ?, mais finalement la puissance du mensonge, du « trollage » a gagné par le passé, inondant l’inconscient collectif de toute l’humanité…

Aujourd’hui, notre Lilith n’est pas intégré, elle est rejeté même par les propres femmes, quand en fait c’est notre billet pour la liberté intérieure, la voix qui clame justice, car une femme qui n’a pas intégré Lilith, n’est pas encore une femme…

L’image de la femme fragile, épilée, en arrière-plan, silencieuse et souriante n’a absolument rien à voir avec la véritable essence de la Femme, Lilith a été remplacé par Eva tout simplement car cette dernière était  plus simple à gérer (quoi que…)

Rejeter sa Lilith c’est vivre dans le déni, c’est castrer le potentiel de justice et d’individuation, indispensable pour atteindre la souveraineté. 

Pour ainsi ensuite, être en mesure de guider son compagnon vers la souveraineté, car si lui a peur c’est parce qu’on lui a fait peur… C’est le principe du « trollage », créer des dissonances pour que l’on ait plus de repères propres donc pas de choix, obligé de revenir en courant sous les jupes de maman= croire ce qui a été dit, écrit et socialement accepté = mensonges !

Ne vous trompez pas, ils se passent beaucoup de choses en ce moment précis, soyez conscient de vos choix et de vos véritables intentions, car il se peut que vous vous découvriez en train de faire des choses que vous ne souhaitez pas faire vraiment… au détriment de votre âme.

Manque de pouvoir ?  Quelqu’un d’autre le prend à votre place…

Vous ne l’avez pas autorisé ?  Oh que oui vous l’avez fait… par défaut…

Prendrez-vous en conscience la place de bourreaux, de troll de Lilith ? Car si vous ne la respectez pas, vous la prendrez.

Avec grand amour

Maria Morena

© 2017-2027 Maria del Sol. Tous droits réservés

Retour à l'accueil